Loudenvielle Site officiel de la Mairie & de l'Arixo

Hautes-Pyrénées : l'heure des premiers bilans à la station de Peyragudes

3 mars 2021

La Matra Snow Cross, une compétition qui a séduit. Photo A.B

Article La Dépêche du Midi, Publié le 28/02/2021

Laurent Garcia, directeur de Peyragudes communique :

« La fréquentation touristique est en retrait de 30 % en moyenne sur les 4 semaines de vacances par rapport à la saison dernière avec un taux d'occupation des appartements entre 60 % et 70 % selon les semaines ; une occupation marquée par davantage de courts séjours dans les résidences et les meublés. En journée, comme chaque hiver de nombreux excursionnistes sont venus chercher la neige encore abondamment présente à 1 600 m : plus de 3 000 personnes par semaine d'après les données flux vision soit environ 16 % de visiteurs à la journée venus des départements voisins (65/31/33 majoritairement).

Le Skyvall a connu une fréquentation supérieure à 1 400 passages/jour les meilleures journées ; l'activité 2 roues (VTT et trottinette) représente 16 % des titres vendus.

L'activité ski a compté jusqu'à 600 skieurs/jour sur les tapis ouverts aux Agudes et à Peyresourde, ce qui représente 60 % de l'activité de la SPL Peyragudes pour atteindre seulement 5 % du chiffre d'affaires habituel avec environ 10 % de salariés en activité chaque jour d'ouverture.

Les activités hors ski proposées par la Maison de Peyragudes ont connu un grand engouement : chaque samedi soir d'arrivée des vacanciers tous les créneaux d'activités hors ski ont été pris d'assaut. Parmi les activités encadrées les plus demandées : sorties en dameuse, balade en raquette, construction d'igloo, luges ludiques (snooc, airboard, snake glisse)

Remarques générales sur l'activité de Peyragudes

Avec une fréquentation en baisse autour de 30 % à Peyragudes sur les vacances de février, la tendance se situe entre 70 % et 60 % de fréquentation par semaine, ce qui peut sembler positif. Mais il faut bien entendre par fréquentation le taux d'occupation moyen par appartement sur la semaine. On observe pendant ces vacances un turnover important dans les appartements pour obtenir ce taux moyen d'occupation. Les recettes de l'exploitation des remontées mécaniques, frappées de plein fouet par leur fermeture, atteignent à peine 5 % du chiffre d'affaires habituel. On ne limite pas la casse comme certains aimeraient nous l'entendre dire… Si l'on peut se satisfaire d'une adaptation des socioprofessionnels qui ont majoritairement adhéré au projet de vacances d'hiver autour du concept « 4 saisons » à Peyragudes, on ne peut en tout cas pas se satisfaire de la lenteur du mécanisme d'indemnisation qui, aujourd'hui, n'est toujours pas en place pour aider les domaines skiables à faire face à leurs échéances fiscales, sociales, bancaires et à honorer les factures des fournisseurs.

Chaque jour qui passe c'est de l'argent dépensé en plus pour organiser le séjour des vacanciers qui affluent aux pieds des pistes pour profiter de quelques moments de glisse, d'air pur et de distractions de pleine nature que nous avons pu mettre en œuvre pendant les vacances scolaires.

Dans un contexte de sécurité sanitaire qui se prolonge, nous mettons maintenant le cap sur la saison printemps/été dont le programme sera annoncé prochainement ».

Call Now Button